Peer-research

Les questionnaires sont rassemblés par un système unique de ‘peer-research’. Ce qui veut dire qu’ils sont rassemblés par des ‘peers’ ou personnes du même âge que les interrogés. Dans la recherche sur les besoins des séniors ce sont donc des volontaires séniors qui invitent d’autres séniors à participer à la recherche.

Ce système a différents avantages :

  • Les interrogés se sentent moins menacés  (en comparaison avec un enquêteur d’un organisme de sondage qui sonne à leur porte).
  • Les enquêteurs séniors peuvent mieux comprendre la situation des interrogés.
  • Ce système de ‘peer-research’ fait qu’on obtient un degré de réponses  immédiates très élevé. D’une commune à l’autre le taux de réponse  varie entre 65% et 85%.

Dans chaque commune il y eu entre 30 et 50 volontaires pour participer au projet. Ceux-ci furent recrutés via un système de recrutement spécifique. Une fois le nombre de volontaires trouvés, les enquêteurs reçoivent un écolage. Celui-ci leur donne des directives concernant le contenu du questionnaire et la manière dont ce questionnaire doit être divisé. Ensuite l’enquêteur a la responsabilité de la distribution et de la collecte d’un certain nombre de questionnaires. Si des interrogés ont des questions, ou besoin d’aide, pour remplir le formulaire le volontaire peut également enregistrer verbalement les réponses. Quand finalement tous les questionnaires sont rentrés les données sont introduites dans un programme spécifique par un membre du personnel de la commune ou du CPAS ou par un volontaire.